Conseil de dépucelage gay pour le passif

Comment se préparer à son dépucelage gay quand on est passif ?
Vaut-il mieux baiser avec un plan cul ou avec un homme dont on est amoureux ?
Ou est-il préférable de faire l'amour ?
A quoi faut-il faire attention ?
Le lavement anal pour un cul vierge, est-ce une bonne idée ?
Quel gel anal et quelle capote sélectionner ?
Est-ce que cela fait mal la première fois ?

Pourquoi choisir d'être passif ?

Être passif n'est pas un choix.
Être passif est une envie parfois instinctive, parfois liée à la curiosité.
Mais en aucun cas la passivité ne doit être imposée.
Surtout pour un dépucelage gay avec un anus vierge.
Sinon ça s'appelle un viol.

Comment choisir son partenaire ?

Une personne en laquelle vous avez confiance.
Avec laquelle vous êtes à l'aise.
Qui vous excite sexuellement.
C'est encore mieux si c'est votre mec et que vous êtes amoureux.
Oubliez le plan cul gay.
Parfois, même si vous êtes expérimentés, un plan gay se passe mal.
Vous serez trop nerveux ou mal à l'aise de faire l'amour avec un inconnu.
Votre cerveau refuse l'acte, votre partenaire ne pourra jamais vous dépuceler.
Ou vous aurez très mal.

En outre vous vous souviendrez surement longtemps de cette première fois gay.
Autant que le souvenir soit agréable.

Dans quel lieu faire l'amour la première fois ?

Un lieu tranquille, fermé dans lequel vous vous sentez bien, en sécurité.
Toujours pour des raisons de confiance.
Et ceci vous permet de mieux vous détendre.
Vous éliminez tous les facteurs de stress extérieur.
Une chambre avec un lit confortable, bien chauffée.
La chaleur détend les muscles.
Et personne pour venir vous interrompre.
C'est le plan parfait.

Faut il faire un lavement anal ?

Pas besoin de faire un lavement anal.
Sauf si vous en ressentez le besoin impérieux.
Que cela peut vous tranquilliser quand à la propreté de votre anus.
Rendez-vous sur cette page pour savoir comment faire un lavement anal

Quel gel lubrifiant anal et quel préservatif choisir ?

Vous ne savez pas comment choisir votre gel lubrifiant gay.
C'est normal il y en a tellement.
Soit vous consultez le guide gay du gel lubrifiant et faites votre choix.
Soit vous prenez un produit tout terrain comme le lubrifiant médical Mister B Lube.
Compatible avec les préservatifs, la masturbation, les sextoys.
Médical, donc vraiment haut de gamme.
Développé par une entreprise gay, qui sait ce dont nous avons besoin.
Et pas plus cher qu'un autre. Ça va glisser tout seul.

Passons au préservatif.
Normalement c'est à l'actif de sélectionner le préservatif en lisant le guide gay de la capote.
Mais c'est un peu long, alors résumons.

Deux questions.
Êtes vous allergique au latex lui ou vous ?
Quelle est la longueur de son sexe en érection ?
Il doit prendre un préservatif à sa taille pour plus de confort.

Difficile, non ? Simplifions.

Pour le latex, prenez des préservatifs en polyisoprène sans latex.
Pas de surprise et ils laissent passer la chaleur.
Un excellent point pour des sensations plus vraies que nature.

La moyenne d'un sexe en érection en France, c'est 15 cm.
La moyenne de la taille des capotes en France, c'est 18 cm.
S son sexe n'est pas énorme, prenez une boite de 10 capotes fines, sans latex, douces mais solides.
Comme le préservatif Durex Real Feeling sans latex.

N'hésitez pas à investir un peu, ça vaut vraiment le coup ! Et promis, ça se passera très bien.

La communication

Vous avez des sentiments mitigés quand vous pensez à votre future première fois.
Un mélange entre l'excitation et l'anxiété.
Pour que ça se passe bien, parlez en avant et pendant avec votre partenaire.
Dites lui ce dont vous avez envie.
Que voulez-vous essayer ? Vos craintes, vos angoisses.
C'est comme un scénario de film dont vous êtes l'acteur, le réalisateur et le producteur.
Cela va permettre à votre partenaire de mieux vous connaître et d'être plus à l'aise.
De s'ouvrir à vous lui aussi et de vous rassurer.
Et de vous donner du plaisir facilement.
Car lui aussi doit être stressé. Il a sans doute envie que ça se passe bien.

Continuez à échanger durant l'action.
Ca vous excite, ça fait mal ? Dites le.
C'est excitant aussi de sentir son partenaire prendre du plaisir.
D'en donner.
Et d'en prendre à son tour.
C'est le meilleur moyen pour que votre première fois gay comme passif se passe bien.

Comment faire pour ne pas avoir mal ?

Il y a souvent une petite douleur la première fois, mais bien vite remplacer par du plaisir. Plus vous avez envie, moins cette douleur est présente, elle peut même ne jamais se manifester.

On vient juste de parler de dialogue.
C'est le meilleur moyen pour que ça se passe bien.
Et ne pas avoir mal.

Mais il y a aussi les préliminaires.
S'embrasser, se caresser, stimuler les zones érogènes.
Pour faire monter le désir et la température.
Parfaites votre science avec le guide des zones érogènes homme.
Je vous conseille surtout l'anulingus pour que les fesses du passif soient bien détendues et le passage ouvert.

A combiner avec un bon doigtage, 2 ou 3 doigts les vôtres ou les siens dans votre anus pour mieux le détendre.
Arrosez avec un peu de gel lubrifiant, vous allez décoller, ça va glisser tout seul et vous serez prêt pour votre première sodomie.

La sensation quand son sexe sera intégralement entré en vous est très intéressante et excitante, vous allez vous sentir rempli.
Demandez lui de faire une pause, tandis que vous vous y habituez puis laissez son sexe entrer et sortir doucement de vos fesses.
Une impression inoubliable, l'une des meilleures du monde.

Vous pouvez aussi jouer avec un plug anal et du gel ou un gode ou vous doigter avant la première fois avec un mec.

Vous avez le droit de pratiquer, de vous "goder", de vous "plugger" pour mieux connaître votre anus et savoir ce qui vous plait. Ceci vous permet d'apprivoiser ces nouvelles sensations, le plaisir anal et une pénétration plus simple pour ne pas avoir mal.
Même si les sensations que vous ressentirez quand un sexe en érection vous pénétrera sont bien supérieures et beaucoup plus jouissives.

Apprendre à se détendre

Enfin vous pouvez aussi jouer sur votre corps et apprendre à être plus souple en pratiquant des exercices et des étirements ou faire du yoga. Cela vous permettra d'être sodomisé plus profondément mais aussi d'avoir beaucoup moins mal lors de la première fois et d'essayer facilement des positions plus acrobatiques par la suite. Ce qui plait toujours beaucoup aux actifs.

Travaillez sur vous en vous imaginant complètement détendu : le mental est extrêmement important dans ce genre de situation, c'est lui qui décide si vous êtes détendu ou en situation de stress intense. Si vous êtes convaincu que tout va bien se passer, que vous avez confiance et que vous êtes sur que vous arriverez sans souci à vous faire sodomiser, alors tout ira bien.

Si le passif a peur et ne parvient pas à se détendre, il peut contrôler la situation.
En général ça rassure.
En s'asseyant lentement sur le sexe en érection de l'actif.
Et en effectuant lui même les va et vient pendant que l'actif le caresse.
Et grogne à quel point ces fesses l'excitent, à quel point elles sont chaudes et bien serrées.

Pour mieux exciter le passif et faire de ce dépucelage gay pour le passif une expérience inoubliable.

Avez-vous des conseils à donner ?
Comment s'est passé votre première fois gay comme passif ?
Racontez-vous en commentaire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*