Comment concevez-vous la fidélité dans le couple gay ?

La fidélité dans le couple gay

La fidélité dans le couple gay peut être surprenante !

L'idée de fidélité varie d'une religion, d'une culture et d'une société à l'autre. On parle de polyandrie (Au Tibet par exemple), de polygamie (Par exemple en Indonésie) et de monogamie.

Dans le cas de la monogamie en Occident, un mariage sur deux se fini en divorce. C'est une succession de monogamies successives.

Être monogame est une question de choix, mais aussi de convention, de pression sociale, de culture, de ressources financières et de partenaires disponibles.

Le couple gay est-il monogame ? La question a été abordée indirectement dans deux articles précédents : le premier article consacré aux couples gays ouverts ou libres. Ils cultivent des relations sexuelles en dehors du couple mais ne sont pas "infidèles", la question ayant été discutée et la pratique validée entre eux.

Le second article parlait du trouple ou relation gay à 3 ou un troisième garçon rejoint un couple gay déjà formée. Triangle amoureux entre trois hommes, le trouple gay suppose également de redéfinir la notion monogame de la fidélité.

Quelque soit le couple, dans les premiers mois, c'est souvent la monogamie qui s'impose. Toutefois si vous vous ennuyez au lit, abordez la questions avec tact avec votre partenaire. Parlez de changer vos préliminaires ou de la façon dont vous faites une fellation. Mais il peut aussi être question de liberté sexuelle. Dialoguez et respectez-vous l'un l'autre.

Le fait qu'un couple s'ouvre et adopte un nouveau modèle n'est pas une fatalité, ni même un interdit. Si les deux partenaires sont actifs ou passifs, il manque quelque chose. Certains besoins sexuels ne sont pas assouvis et cela peut rendre votre partenaire puis votre couple malheureux.

Il convient alors de dissocier votre amour et vos sentiments d'un côté et le sexe de l'autre. Créez vous un contrat de fidélité, définissez vos règles : qu'avez-vous le droit de faire, qu'est-ce qui est interdit et bien sur, protégez-vous

Est-ce qu’on en parle et est-ce qu’on décrit à l’autre ce qu’on a vécu ?
Quelles pratiques sont autorisées et quelles pratiques sont interdites ?
Est-ce qu’on peut ramener un mec à la maison ? Est-ce qu'il y a des lieux de sexe gay exclus ? Est-ce qu'un plan à 3 ou plus est autorisé ?
Quelle fréquence pour ces aventures ? Est-ce qu’un plan cul régulier est possible ou est-ce qu'on doit sans arrêt changer de partenaire ?

Tout est négociable dans le temps, et vous n’avez de compte à rendre à personne, inventez votre modèle, la fidélité, ce n’est plus d’être monogame, mais de respecter le contrat fixé avec votre partenaire.
Cela peut même être une respiration pour le couple et peut le prolonger. Ce qui compte c’est la confiance et le respect que vous avez l'un pour l'autre.

Attention toutefois, le facteur jalousie est important ! Il faut apprendre à la dompter, elle va forcément venir troubler cette nouvelle relation.
Il y a une énorme différence entre les sentiments et la relation sexuelle ! Ce n’est pas parce que votre partenaire a des relations sexuelles en dehors du couple qu’il ne vous aime plus ou va vous quitter.

En conclusion, la fidélité dans un couple gay, c'est vous deux qui la définissez ! Exprimez vos sentiments, vos désirs, vos craintes, vos peurs, parlez en et échangez avec votre partenaire.
Définissez ensemble votre mode de fonctionnement et faites vous plaisir.

Et vous, comment concevez-vous la fidélité ? Exprimez-vous maintenant en commentaires !

Cet article vous a plu ?

Abonnez-vous pour recevoir tous nos articles !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*