Comment organiser un couple gay ouvert ?

Comment organiser un couple gay ouvert ?

Comment organiser un couple gay ouvert ? Ce sont plutôt les couples gays qui sont ouverts car ils en discutent plus, même s’il existe une forte communauté échangiste chez les hétéros.

Organiser un couple gay libre est une question épineuse, source de discussions potentiellement explosives, c’est un peu comme ouvrir la boite de pandore ! Voyons tout cela ensemble !

Au bout de combien de temps a-t-on envie de se mettre en couple gay ouvert ?

Il n’y a pas d’étude sur le sujet ou de chiffres officiels, c’est plutôt à vous de le voir.

Si, après une longue période de monogamie depuis votre rencontre, vous sentez de la lassitude sexuelle dans votre couple, que vous éprouvez le besoin d’avoir de nouveaux partenaires, alors c’est que quelque chose est en train de se passer

Peut-être pourriez-vous lire quelques uns de nos articles sur l’art du massage gay pour vous reconnecter à votre partenaire, sur la façon de faire un quickie gay pour tirer un petit coup vite fait dans des lieux de sexe gay interdits et pimenter votre couple.

Vous pouvez aussi lire nos secrets gays coquins pour combattre la routine sexuelle, redécouvrir les zones érogènes secrètes chez l’homme et mettre ces articles en pratique. Vous mettre à l’embrasser différemment avec nos 15 conseils pour mieux embrasser votre mec et l’exciter.

Essayer aussi de changer de lieux avec du sexe gay sous la douche ou de faire évoluer vos pratiques en ajoutant de la nourriture à une fellation ! Vous pouvez aussi parler à votre mec de vos fantasmes gays inassouvis et les vivre ensemble !

Posez-vous la question et dialoguez tous les deux. Ne décidez jamais tout seul dans votre coin !

Comment parler à son partenaire du couple gay libre ?

Comment s’y prendre ? Il n’y a pas de recette miracle, cela va dépendre de la personnalité de votre conjoint, de votre relation et de votre histoire de couple. Si vous avez déjà vécu un plan gay à trois avant, ce sera plus facile pour vous mettre en couple gay libre ou ouvert que si vous n’avez jamais rien fait. Ainsi si votre partenaire est très romantique et fleur bleue, lui proposer d’être un couple gay ouvert lui fera forcément un choc.

Parler du couple gay libre au début de la relation

Dans certains couples, la question est abordée dès la rencontre. “Je souhaite que notre couple soit un couple gay libre”. C’est très direct, peut-être trop ! Mais finalement c’est ce qu’il y a de mieux si vous vous savez infidèle. Autant prévenir que guérir, votre partenaire vous choisi en connaissance de cause.

Vous pouvez aussi préciser au début de votre relation que vous avez envie d’une relation monogame avec votre partenaire, que vous ignorez si ce sera possible et que vous verrez ensemble comment ça se passe et ce dont vous avez envie. Attention à être toujours bien inclusif et à laisser la porte ouverte sur le dialogue.

Il sera toujours temps d’aborder le couple gay ouvert en temps utile.

Parler du couple gay libre quand on est un couple fermé

Au moment venu, on en parle avec tact, on prend le temps de dialoguer avec son partenaire pour savoir ce qu’il en pense. On tâte le terrain, on peut prendre comme exemple d’autres couples gays libres que l’on connait.

Et pourquoi pas rencontrer ces couples ouverts pour en parler autour d’un verre ou d’un dîner pour comprendre comment ça marche et chasser les peurs et les angoisses. Après cette discussion, peut-être ne souhaiterez-vous pas sauter le pas complètement, mais peut-être adopterez-vous certaines de leurs règles. Si ça marche pour ces couples libres, pourquoi pas pour vous ?

Quoiqu’il arrive, il faut prendre son temps, laissez l’idée faire son chemin sans la brusquer.

Et si vous souhaitez ouvrir la relation, montrez à votre mec que vous l’aimez. Il faut le convaincre que quelle que soit la relation que vous aurez avec d’autres hommes, il sera toujours le numéro 1 ! C’est lui que vous aimez, vers lui que vous reviendrez toujours, les plans culs ne sont que des passades.

Vous dissociez le sexe avec les hommes et l’amour que vous éprouvez pour votre mec.

Comment faire si votre partenaire veut créer un couple gay ouvert ?

Situation exactement inverse, c’est votre partenaire qui a envie d’aller voir ailleurs sexuellement et d’avoir un couple gay libre. Comment lui répondre et comment faire ?

Tout va dépendre de votre position sur le sujet. Soit vous êtes d’accord pour un couple gay ouvert, auquel cas, pas de problème.

Soit vous n’êtes pas à l’aise. Demandez-vous alors si vous en avez envie vous même, si vous regardez un peu les garçons dans la rue, si vous fantasmez sur tel ou tel mec avec lequel vous aimeriez bien coucher ! Soyez juste dans votre analyse et ne lui refusez pas ce que vous aviez vous aussi envie de faire.

Vous pouvez aussi avoir des craintes et des peurs, ce qui est tout à fait normal. Exprimez les et parlez en avec votre partenaire pour qu’il puisse vous répondre et qu’un dialogue se fasse. Ainsi vous pourrez choisir ensemble en connaissance de cause.

Comment organiser un couple gay libre ?

Dans un couple gay il y a des règles que vous bâtissez au fil du temps, au fur et à mesure de votre histoire. La fidélité peut ne pas en faire partie.

Pour qu’un couple gay ouvert dure, il faut vous bâtir au fur et à mesure de nouvelles règles, redéfinir les anciennes et les faire évoluer au gré de vos besoins et de vos expériences. Il n’y a pas de règles qui font qu’un couple gay libre fonctionne à tous les coups, c’est à vous de les écrire. La seule règle qui prévale, c’est le dialogue, la communication.

Par exemple votre partenaire peut exiger que vous lui racontiez vos plans car ça l’excite (bonjour le jeu sexuel) puis que vous cessiez car cela le rend trop jaloux ou mal à l’aise. Ou que vous ayez toujours ou jamais le même amant.

Ou que vous n’embrassiez pas vos conquêtes. Certaines pratiques seront autorisées, d’autres non. Au contraire certains hommes fermeront les yeux et ne veulent rien savoir de la vie sexuelle hors couple de leur partenaire.

Au final n’oubliez jamais de mettre un préservatif confortable et fin et d’ajouter du gel ! Protégez-vous, il en va de votre santé et de celle de votre conjoint et ce point n’est pas discutable ou négociable.

Ce sont ces règles qui vont permettre à votre couple gay ouvert de tenir, qui feront que vous resterez fidèles l’un à l’autre.

Le couple gay ouvert, est-ce un danger pour le couple ?

Le couple gay ouvert c’est ouvrir la boite de pandore et risquer de perdre son mec. Il doit s’accompagner de précautions et de dialogues.

Toutefois, si votre partenaire a très envie d’aller voir ailleurs et que vous l’en empêchez, il va traduire sa frustration autrement et ce sera peut-être beaucoup plus néfaste.

Par exemple en ruinant, volontairement ou non, votre vie de couple, en étant méchant ou peu à l’écoute. Ou en vous trompant, ce qui va créer une situation explosive le jour ou vous vous rendrez compte.

Finalement lui permettre, après en avoir parlé ensemble, d’aller voir ailleurs, c’est une preuve d’amour ! Il ne vous en aimera que plus et ceci renforcera votre relation en la rendant encore plus spéciale qu’elle n’est déjà.

Donc, après discussion, soit vous vous mettez d’accord sur une vie de couple monogame, soit vous instaurez de nouvelles règles en vous respectant et en écoutant le point de vue de votre partenaire.

Inventez une nouvelle relation, la votre, ou vous serez tous deux pleinement épanouis !

Vivez-vous en couple gay libre ? En avez-vous déjà parlé dans votre relation ? Témoignez maintenant dans les commentaires !

6 Comments

  1. Je suis en couple depuis 12 ans. Les premières années ont été très fidèles entre nous et petit à petit, nous avons cherché à élargir notre cercle d’amis gays. Du coup, nous avons commencé à faire des plans à 3 et plus pour pimenter un peu notre vie sexuelle.
    Nous ne faisions des plans qu’avec des amis en qui nous avions confiance.
    Mon ami a du partir en formation pendant 7 mois et à cette période, nous nous sommes autorisé à aller voir ailleurs pour subvenir à nos besoins sexuels.
    Etant resté à notre domicile, je m’étais imposé certaines règles (pas dans notre lit, toujours protégé, etc). Nous parlions toujours de nos aventures d’un soir.
    Au retour de formation de mon ami, nous avons cessé d’aller voir ailleurs. Maintenant, nous avons un cercle d’amis gays (célibataires et en couples) très soudé avec qui nous nous amusons et cela convient très bien à notre équilibre.
    Certains ne comprennent pas notre façon de faire, ne comprennent pas pourquoi nous allons avec d’autres mecs même si nous les connaissons, je respecte mais c’est notre vie et nous sommes très heureux comme ça.
    Je pense que c’est ce qui nous fait aussi tenir, le sexe est important dans les couples et je crois encore plus dans les couples gays, cette façon de procéder permet de faire de nouvelles expériences et de sortir de la routine du couple (même si c’est toujours top).
    A mon avis, ça ne peut se faire qu’en ayant une confiance totale envers son partenaire. De notre côté, tout est venu naturellement.

    • Votre témoignage est impressionnant, c’est beau d’avoir su dissocier l’amour que vous portez à votre compagnon et le sexe, tout le monde n’y arrive pas.
      Et arrivez à avoir des amis câlins, c’est très rare. Vous avez réussi à trouver votre équilibre, franchement félicitations !
      Je suppose que la création de votre couple gay ouvert a dû demander beaucoup de dialogue et de respect ?

      • Merci, c’est gentil.
        En fait nous sommes très fusionnels et notre relation tout comme notre amour l’un envers l’autre évoluent positivement d’années en années.
        On ne voulait pas rentrer dans une routine sexuelle (1 jour sur 2, etc,…).
        Nous avons en effet beaucoup parlé car la décision peut avoir des conséquences sur le couple mais nous faisons la part des choses. Lorsque nous sommes avec un ou plusieurs autres mecs, c’est uniquement pour le sexe, il n’y a pas de sentiments qui entrent en jeu. En plus, on aime bien se voir l’un et l’autre prendre du plaisir avec un autre.
        Je crois que cette façon de faire ne peut avoir lieu qu’avec une confiance absolue envers son partenaire et surtout un amour très fort.

        • Vraiment passionnant ! Donc vous avez fait l’amour en trouple si je comprends bien ? Et vous vous regardez l’un l’autre quand vous faites l’amour avec le troisième mec ?
          Et si je comprends bien, dans votre couple, la discussion, le dialogue, la confiance en l’autre et le respect sont des clefs !
          Que faites-vous si vous tombez amoureux du troisième ? Restez-vous en couple gay libre ? Ou refermez-vous le couple ?

          • Oui, à 3, 4 et 5. Nous n’avons pas encore testé plus. On aime bien en effet voir l’autre prendre du plaisir et aussi en donner. Et, l’expérience faisant, on se lâche beaucoup plus qu’au début, du coup, c’est plus intense. En effet, et je crois que c’est pour tout le monde pareil, lorsque l’on commence, on reste sur la réserve, on a peur de mal faire, de ne pas être à la hauteur et on ne se dévoile pas totalement, on garde toujours un ‘côté obscur’ que sont nos fantasmes, on ne veut pas paraître aimer trop le sexe ou choquer son partenaire. Mais, avec l’expérience, on prend confiance et, comme on se sent à l’aise, on se lâche plus facilement. Il n’y a pas de compétition. Si un jour nous sommes avec un ami et que l’un des 3 ne bande pas, ce n’est pas grave, il ne faut pas forcer les choses.
            Nous sommes très fusionnels et notre amour l’un envers l’autre se renforce de jours en jours, nous parlons de tout, de nos envies, de nos attentes, etc. C’est vrai que le dialogue est très important tout comme la confiance.
            Pour le moment, ça ne nous est pas arrivé. C’est aussi pour ça que nous faisons principalement avec des mecs que l’on connait et qui sont des amis soit en couple soit célibataire. On connaît leur vie, leur comportement, ça nous permet de prendre du recul et vraiment quand nous sommes ensemble de faire du sexe sans y mettre de sentiments, il y a juste de l’amitié et profiter du moment.

          • Un vrai couple gay ouvert, c’est encore rare, j’espère que ça deviendra plus fréquent !
            C’est intéressant ce que vous racontez sur le fait de se lâcher, je n’y ai jamais pensé mais ça parait logique.
            Comme dans toutes relations, au début on cache un peu les côtés dont on a honte ou qui pourraient choquer.
            Et au fil du temps, on est plus confortable avec son compagnon et on lui montre tout !
            Heureusement que vous n’êtes pas encore tombés amoureux de vos partenaires, de ce que je sais, ça peut être complique à gérer dans un trouple !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.