Sodurètre : comment stimuler son urètre et jouir ?

soduretre stimulez son uretre et jouir

Sodurètre : définition

La sodurètre, ou sodomie de l’urètre, est le fait de jouer avec son urètre, de le stimuler en enfonçant un objet à l’intérieur. On l’appelle aussi sodo urètre, sodo-urètre, sodouretre, ou sodourètre.

Pour rappel l’urètre est le petit canal par ou sortent le sperme et l’urine chez les hommes. Les femmes en sont aussi équipées et peuvent tout aussi bien prendre du plaisir en la stimulant.

L’avantage de l’urètre est qu’il est richement innervé par le système sanguin et nerveux. C’est donc une zone très sensible et érogène. Correctement stimulée avec doigté, elle peut vous faire éjaculer sans vous masturber ou même vous mener à un orgasme sec.

La sodurètre est une pratique extrême, elle doit s’effectuer sérieusement avec un matériel stérile.

Quel matériel utiliser pour une sodurètre ?

Pour pratiquer la sodurètre, il vous faut 5 choses essentielles.

D’abord de quoi stimuler votre urètre, une sonde urétral ou un plug ou encore un bijou d’urètre. Puis du lubrifiant stérile et un seringue pour l’appliquer. Ensuite des gants en latex jetables. Enfin un nettoyant spécial sextoy et du coton. Sans oublier un plan stable, une table par exemple. Détaillons tout cela.

Une sonde, un plug ou un bijou pour urètre

Premièrement des sondes médicales. D’abord, leurs tailles varient en largeur de 0,5 à 1,8 cm pour une longueur de 6 cm. Ensuite ils existent deux types de sondes. Courbées, ce sont des sondes de Van Buren qui s’adaptent bien au canal urinaire, notamment au coude qu’il dessine. Droites, ce sont des sondes de Dittle : leur forme les rend plus facile à insérer et à manier.

Puis le plug pour urètre : sa forme droite varie de 4 à 11 cm de long pour 0,6 à 1 cm de diamètre. Utilisation simple, sa base large évite tout accident et le rend ultra maniable.

Ensuite le bijou pour urètre homme : il habille votre sexe et vous procure du plaisir en même temps. Il peut devenir un accessoire de jeu et de beauté avec votre partenaire

Du lubrifiant pour la stimulation de l’urètre et une seringue

Pour suivre le lubrifiant stérile Ky : capital. Il faut que ce lubrifiant soit stérile, c’est à dire sans conservateur ou nonoxynol-9 car votre urètre est très sensible et s’infecte facilement. En outre, une infection de l’urètre est douloureuse et se soigne lentement.

Le lubrifiant facilite la descente du plug, de la sonde ou du bijou lors de la sodurètre, comme le lubrifiant lors de la pénétration anale.

Pour une application précise, servez vous d’une seringue à gel ou lube tube.

Des gants jetables en latex et un nettoyant en spray antifongique

Finalement équipez-vous de gants en latex jetables quand vous jouez : ainsi vous ne salirez pas votre matériel avec les germes qui sont sur vos mains.

Achetez également un un nettoyant antifongique et antibactérien pour sextoy pour désinfecter votre matériel et du coton.

Vous aurez aussi soin de conserver votre matériel stérilisé et propre dans une boite à part, à l’abri de la poussière, des poils. Fermez la avec un couvercle.

Comment procéder à la sodurètre?

Préparer son matériel pour la stimulation de l’urètre

Commencez par vous assurer que vous êtes en bonne santé physique et mentale. Si vous êtes sous influence, fatigué, déprimé mieux vaut remettre le jeu à plus tard.

D’abord amenez votre matériel sur la table. Il vous faut les 5 éléments cités plus haut.

Le gel stérile, une seringue pour appliquer le gel, un plug ou une sonde ou un bijou pour urètre. Puis un nettoyant pour sextoy et des gants en latex à usage unique.

En général le jeu dure de quelques minutes à quelques heures. Prévoyez du temps à la fin pour nettoyer et désinfecter votre matériel.

Une fois votre matériel sorti de sa boite, commencez par le nettoyer et le stériliser avec le spray nettoyant antifongique et antibactérien.

Puis, sélectionnez les accessoires avec lesquels vous allez jouer et posez les à part.

Ensuite remplissez le lube tube avec le gel lubrifiant stérile. Attention à aspirer proprement pour ne pas créer de bulles d’air.

Enfin classez votre matériel par ordre de taille croissant pour savoir. Prévoyez un emplacement pour le matériel propre et un second pour les sondes, plugs déjà utilisés. Attention à toujours manipuler vos jouets par la poignet.

Créer une ambiance et se détendre

D’abord, vous pouvez avoir besoin de vous créer une ambiance qui vous calme et vous donne confiance en vous. Prenez soin de la lumière (une ambiance bien éclairée est préférable), de la musique.

Peut-être aurez-vous besoin de couper votre téléphone portable et de fermer vos volets pour être plus tranquille dans votre petit cocon.

De plus augmentez la température de la pièce d’un ou deux degrés : vous allez jouer nu, la température doit être plus importante pour que vous soyez plus relaxé et que vous ne preniez pas froid.

En outre pour mieux vous détendre, prenez une douche ou un bain chaud. Vous pouvez aussi faire des exercices respiratoires, du yoga pour être plus relax.

Faire une sodurètre

D’abord, enfilez vos gants.

Commencez par déposer du gel lubrifiant stérile sur le méat du gland avec la seringue. Ajoutez en sur la sonde. Comme si vous vous apprêtiez pour une sodomie, sauf qu’ici, vous vous auto sodomisez.

Puis allongez-vous à plat sur le dos et détendez-vous. Emparez-vous de votre matériel (plug, sonde, bijou pour urètre) et faites le glisser lentement mais surement en vous.

Ensuite, comme pour la sodomie, attention à ne pas tout faire entrer d’un coup. Retenez votre sonde, ne forcez pas le passage, laissez la gravité faire son œuvre.

Plus facile à écrire qu’à faire : les sensations sont extrêmement jouissives et intenses lors de la pénétration. Donc vous n’avez qu’une seule envie, les accroitre au maximum. Et c’est la qu’il vous faut être sage et patient.

Puis, tenez votre sexe perpendiculaire à votre corps.

La tige en métal s’enfonce en vous. Finalement sa progression cesse. Soit parce qu’elle est intégralement entrée : en ce cas, il n’y a plus rien à faire.

Soit elle arrive à la courbe du canal urinaire mais il reste quelques centimètres au-dessus de votre méat. En ce cas, inclinez votre sexe de 45 degrés vers vos cuisses. Ainsi, votre jouet continue sa lente descente vers votre vessie.

Lorsque votre sonde, votre plug ne dépasse plus de votre méat, jouez avec. Faites le aller et venir délicatement. Si ça colle ou si ça glisse mal, rajoutez du gel.

Quand vous trouvez que les sensations deviennent un peu faibles, passez au diamètre supérieur. Sans oublier de remettre du gel lubrifiant stérile.

Enfin quand vous avez utilisé une sonde et que vous l’avez posé, ne la réutilisez pas avant de désinfecter et nettoyer tout votre matériel quand le jeu est fini.

Sodurètre : les précautions à prendre

Tenez vous en au matériel en acier et crée pour la stimulation de l’urètre

Il est parfois tentant d’introduire tous les types d’objets dans votre urètre. Tant que cet objet est large, long et dur. Mais cela peut avoir des conséquences fâcheuses.

Comme un séjour prolongé et inattendu à l’hôpital suite à des lésions internes graves. Puis une incapacité à uriner et éjaculer normalement. Voir une impossibilité d’avoir une érection. Ou une incapacité à être actif.

Sans oublier que si le matériel n’a pas de poignet et s’enfonce trop loin dans votre urètre, il faut aller le chercher. Le chirurgien va vous adorer.

Jouez avec une personne responsable

Si votre partenaire n’a jamais pratiqué la sodurètre et qu’il veut vous initier, refusez. D’abord parce qu’il vaut mieux que vous soyez aux commandes, c’est vous qui ressentez le mieux les sensations de la stimulation de l’urètre.

Ensuite parce que si votre mec est un peu bourrin, maladroit ou qu’il s’y prend mal, vous allez le sentir passer. Votre verge et son urètre sont fragiles. L’humidité qui y règne est le nid des microbes, d’infections. Imaginez le résultat s’il vous blesse.

Masturbation interdite pendant la sodurètre

La masturbation entraine des mouvements inattendus et incontrôlés. Le risque de blessure est très grand. Il vaut mieux éviter de vous branler pendant la sodurètre.

En cas de problèmes de santé, voyez votre médecin immédiatement

La sodurètre provoque des infections urinaires quand elle est mal faite. Elle se caractérise par une gêne dans la vessie, une puissante envie de faire pipi, une transpiration abondante et des urines troubles.

Si vous ressentez ces symptômes après la stimulation de votre urètre, allez immédiatement chez votre médecin et parlez lui ouvertement de vos pratiques. Cela l’aide pour poser un diagnostic et vous soignez efficacement.

Sodurètre : quels sont les blocages lors de stimulation urètrale ?

Vous ressentez une brûlure lors du jeu d’urètre

Il y a deux types de brûlures.

D’abord, si la brûlure est localisée au niveau de votre gland alors vous ne pouvez pas dilater plus votre urètre. Donc vous pouvez continuer à jouer mais avec une sonde de diamètre inférieur.

Ensuite, vous ressentez une brûlure lorsque vous injectez du gel stérile dans votre urètre. Toutefois, la composition chimique du gel rend cette brûlure impossible.

Par conséquent, cette brûlure est la manifestation d’un blocage psychologique, d’une peur. Donc vous avez deux solutions.

Soit vous dépassez vos peurs en faisant un travail sur vous. Soit vous mettez la sodurètre de côté et vous y reviendrez plus tard.

Vous ressentez un blocage physique lors de la stimulation urétrale

D’abord le blocage peut se situer à l’extérieur, au niveau du méat de l’urètre quand vous enfoncez le matériel en vous. Ceci signifie que vous jouez avec une sonde pour urètre trop large.

Finalement vous n’avez qu’un seul choix. Jouez avec une sonde plus fine pour le moment. Vous verrez plus tard si vous pouvez physiquement accepter une sonde plus large.

Ensuite le blocage peut être interne : par exemple un tissu conjonctif empêche la descente du plug pour urètre. Par conséquent, prenez un matériel plus fin pour prendre du plaisir ou arrêtez votre descente un peu plus haut.

Vous voyez du sang

Il arrive que vous jouiez un peu trop fort avec votre urètre. Ou que vous ne mettiez pas assez de gel stérile Ky.

Finalement le lubrifiant perd sa couleur blanche et devient légèrement rose. Ou vous voyez du sang.

On ne joue plus dans ces conditions, il faut arrêter la séance. Et si l’écoulement de sang persiste, foncez aux urgences et expliquez leur que vous appréciez le sodurètre, sans fausse pudeur.

Ca ne les choque pas, c’est leur travail. En outre leur diagnostic est simplifié.

Un matériel sale

La sodurètre réclame un matériel stérile et parfaitement nettoyé.

Donc si ce n’est pas déjà fait, nettoyez votre plug urètre ou votre sonde avec soin avant de la stériliser.

En outre, si votre matériel est salit ou tombe en dehors la zone stérile, nettoyez le et stérilisez le ou remplacez le immédiatement par un matériel stérile équivalent.

Et vous, pratiquez-vous la stimulation de l’urètre ? En avez-vous envie ? On en parle dans les commentaires.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.