Comment organiser une partouze gay chez soi ?

organiser une partouze gay

Comment organiser une partouze gay chez soi ? Simple, on contacte sa bande de potes, et on baise. Fini ! Toutefois, c’est un peu plus compliqué que cela ! Suivez ce guide pour organiser une partouze gay à la maison !

Comment organiser votre appartement ou votre votre maison ?

Ou organiser la touze gay ?

Le lieu est capital : sans lieu, pas de sexe. Donc, ou voulez-vous baiser entre hommes ? Est-ce que votre appartement est assez grand ? Ou est-ce que vous pouvez avoir un appartement assez grand le temps de la touze gay ?

En général, il faut prévoir deux pièces au minimum, la première éclairée pour accueillir les gens et le buffet, la seconde plus sombre pour le sexe.

Les commodités

Ensuite, il faut aussi prévoir des toilettes propres. Puis, une salle de douche ou de bain pour que les participants puissent se nettoyer avant et après la touze.

En effet, le gel lubrifiant ça colle à la peau et aux poils. En outre, certains passifs apprécient de pouvoir se faire un lavement sur place s’ils ont passé la journée à travailler. De cette façon ils sont propres et rassurés.

Organiser une partouze gay : le vestiaire

Pour suivre, se pose la question du vestiaire. On connait souvent la majorité des participants de l’orgie gay. Mais il y a toujours des invités surprises, ami d’ami.

Donc soit vous prévoyez un endroit qui ferme à clef, soit vous avertissez les participants de ne pas emmener d’objets de valeur avec eux.

Précisez que vous vous dédouanez de toute responsabilités en cas de pertes ou vols pour vous protéger. En outre, éliminez vos objets de valeur des pièces principales.

L’éclairage

Éclairez une pièce avec un éclairage électrique et une seconde pièce à la bougie ou avec des lumières sourdes. Une grosse bougie dure plus longtemps. En outre, elle se renverse moins.

Enfin, elle diffuse une lumière chaude et propice aux rapprochements. Cela permet de gommer les défauts corporels. Appliquez la même technique que les sexclubs ou les saunas gays qui utilisent souvent des lumières rouges, ou tamisées. Ainsi ils suscitent plus facilement le désir sexuel et les rapprochements.

L’hygiène

Puis disséminez quelques poubelles ici et la et des boites de mouchoir en papier ou des rouleaux d’essuie tout. De cette manière, les participants peuvent s’essuyer et jeter leurs capotes usagées. C’est mieux pour organiser une partouze gay.

La température

La température des pièces est un point très important. Mais c’est surtout une question de goût.

Certaines personnes ne vont pas aimer quand il fait trop chaud. Ainsi les corps en sueur qui dégoulinent vont les faire fuir. Puis ils n’aiment pas les corps mouillés et glissants. En effet, ils considèrent cela comme sale.

A l’opposé certains mecs fantasment sur les odeurs corporelles, adorent lécher les aisselles en sueur. Ou encore ils apprécient sentir des gouttes de sueur qui tombent sur eux durant le sexe.

En définitive, 20°C est une bonne température pour le début de la touze. Les frileux n’ont aucun souci pour se mettre nu, les passifs se décontractent facilement. Puis les actifs peuvent bander sans problème.

Pour la suite de la touze, si certains participants ont trop chaud, ouvrez une fenêtre dans la salle de bain, branchez un ventilateur si vous êtes équipés.

Le bruit

Enfin, une touze gay est toujours un peu bruyante. Faites attention à ne pas avoir de problèmes de voisinage avec des voisins aigris ou homophobes. Ca peut vous pourrir la vie ensuite.

Pour cela, demandez aux participants d’y aller mollo sur les décibels. Mettez une musique d’ambiance rythmée pour couvrir les cris et gémissements.

Comment organiser une partouze gay : sélectionner les participants

Trouver des actifs pour la touze gay

En général, les actifs sont la denrée rare d’une partouze. Toutefois si vous voulez organiser une partouze, vous n’êtes pas nouveau dans le monde du sexe ou de la drague sur application gay et site de rencontre.

Vous avez peut-être aussi un réseau de plans culs dans votre répertoire téléphonique, vos applications. Contactez les et voyez si ça les intéresse. Pourquoi ne pas créer un groupe dédié avec toutes les informations et laissez les participants discuter avant la touze ?

Si vous êtes passifs, vous connaîtrez forcément des actifs. Et si vous êtes actifs il y a deux choix. Soit vous avez des potes actifs. Soit vous pouvez demander à vos amis passifs de venir avec un ami actif.

De plus, il reste toujours possible de passer une annonce gay pour organiser la touze. Demandez la photo et les mensurations des participants pour vous faire une première idée.

Surtout, il faut des mecs pour tous les goûts : que ce soit la couleur de cheveux, de peau, le physique, la taille du sexe. La diversité est essentielle pour organiser une bonne touze gay.

Evidemment, tout cela est chronophage. Organiser sa première partouze gay, et même les suivantes, suppose d’être ordonné et d’en avoir envie.

Finalement, créez vous un fichier avec les noms, contacts et préférences sexuelles des participants pour ne pas être débordé. Voyez cela comme une fête d’anniversaire mais avec beaucoup de grosses bougies et de gâteaux à déguster.

Comment organiser une partouze gay : trouver des passifs

Les passifs sont plus nombreux en général que les actifs.

En outre un homme peut s’occuper de deux sexes à la fois. Voir trois s’il est gourmand et son cul dilaté.

Enfin un actif est fatigué et inopérant après avoir éjaculé, un passif peut faire l’amour avec plusieurs mecs et en redemander encore. Tout est une question d’endurance et d’appétit sexuel.

Pour trouver des passifs, une nouvelle fois, regardez votre répertoire. Soit vous avez déjà fait l’amour avec eux. Ou encore, ce sont des connaissances qui aiment le sexe. Ou bien vous demandez aux actifs de venir avec un passif.

Intégrez leurs contacts au fichier évoqué un peu plus tôt. Même remarque, variez les profils des passifs. Petit, grand, gros, mince, bear, musclés, beur, asiatique, black, latino, blond, roux, brun, etc .. Et si vous trouvez des hommes actifs et passifs, c’est encore mieux.

Il faut que tout le monde s’amuse dans une bonne ambiance, sans qu’une ou plusieurs personnes se retrouvent à l’écart. D’abord parce qu’ils passent une soirée pourrie. Ensuite parce que ça plombe l’atmosphère.

Faire passer un entretien avant la partouze

Comme pour une embauche, certains organisateurs tiennent à faire passer un entretien aux nouveaux participants avant la partouze.

Une méthode pour se rassurer, sélectionner les bonnes personnes. Mais les questions, très intimes, peuvent vite vous déstabiliser. Vous serez jugé sur votre physique, votre motivation et votre personnalité.

Rien que le fait de vous déplacer et de vous présenter prouve déjà une solide détermination à participer.

Et vous pourrez aussi évaluer les organisateurs. Voir les photos des participants habituels. Donc vous vous ferez une idée et vous pourrez décider de participer ou non.

Les participants qui arrivent en retard à l’orgie gay

Dans certaines touzes, il y a une heure limite d’arrivée. Au delà, les portes sont fermées. En effet, une partouze gay, c’est une ambiance, une énergie.

On est dans son petit cocon sexuel et on fait l’amour entre mecs. L’arrivée d’une nouvelle personne peut casser cette bulle de plaisir.

D’abord, elle est habillée, pas encore chaude pour faire l’amour. Puis, cela suppose des va et vient près de la porte d’entrée, un changement de température de la pièce.

Finalement, l’ambiance peut retomber à cause de cela et mettre du temps avant de repartir.

Cela pourrait être vu comme un avantage : un nouveau mec mignon avec lequel faire l’amour. L’intérêt est relancé. Mais c’est vraiment aléatoire.

Les touzeurs gays qui ne viennent pas

Les personnes qui s’inscrivent mais ne viennent pas, c’est la terreur de l’organisateur. En outre, c’est un grand classique.

Comptez entre 10 et 40% de fantômes. Notez ces personnes dans votre fichier. Vous ne les réinviterez pas.

Pour pallier à ce soucis, n’hésitez pas à inviter beaucoup plus de participants que nécessaire. En tenant compte de la taille du lieu.

Quel buffet et boissons lors d’une touze gay ?

Le buffet et les boissons ne sont pas obligatoires. D’abord parce que c’est avant tout une touze gay. On est la pour le sexe, pas pour les canapés. Mis à part ceux sur lesquels on fait l’amour.

Toutefois, c’est toujours agréable de pouvoir prendre un verre au début pour décontracter l’ambiance et faire connaissance. Ainsi, des liens se créent, la baise est plus chaude, vous ne faites pas l’amour avec de parfaits inconnus.

Certains participants sont de chauds lapins, d’autres ont besoin de plus de temps. De plus, le buffet permet de faire une pause revigorante entre deux mecs.

Vous pouvez proposer un peu d’alcool mais pas trop pour éviter que les participants ne soient ivres. Devoir gérer l’ivresse ou un mec qui vomit partout lors d’une partouze casse complètement l’ambiance.

Pensez aux boissons sucrées pour redonner de la vigueur aux participants et à l’eau. L’orgie gay donne soif !

En ce qui concerne la nourriture, un buffet froid sans rien d’épicé fait l’affaire. Demandez une participation aux touzeurs pour couvrir vos frais.

Autre solution, souvent mieux acceptées, demandez aux invités de ramener à manger et à boire. En effet, cela vous débarrasse de la logistique. Mais vous ne contrôlez pas toujours la quantité d’alcool.

Faut-il accepter les chems et la drogue lors d’une touze ?

Les chems et la drogue sont un vrai sujet lors d’un touze gay. D’abord parce que certains participants ne conçoivent pas une partouze entre hommes sans chemsex. Ensuite parce que c’est un repoussoir pour d’autres.

A vous de décider et d’être clair lors des invitations.

Si vous connaissez les chems, vous savez que la fête peut déborder et durer plusieurs jours.

Mais aussi que certains participants seront défoncés, dans tous les sens du terme. Donc si vous savez le gérer et que vous aimez cela, pourquoi pas. Sinon, fuyez, c’est un nid à problème potentiel.

Comment gérer les préservatifs, le gel et le spray anal ?

En général, on demande aux actifs de venir avec leurs capotes adaptés à la taille de leur sexe. De même on demande aux passifs d’apporter le lubrifiant qu’ils préfèrent pour se faire pénétrer.

Mais il faut toujours prévoir que la touze consomme beaucoup de gel gay et de préso. Donc acheter une boite de 50 préservatifs fins et la mettre en libre service, puis un tube de gel grand format qui pourra tourner entre les participants si jamais les tubes apportés sont vides ou perdus.

Enfin le spray anal décontractant est une option intéressante pour des passifs aux culs serrés ou si certains actifs sont bien bourrins et veulent avoir des trous bien ouverts.

Certains actifs prendront parfois des compléments alimentaires pour avoir une grosse érection avant la touze. Ne soyez pas étonné s’ils bandent des heures et fourrent tous les mecs.

Organiser une partouze gay : établir des règles

Si vous recevez, c’est vous qui établissez les règles. Utilisez votre bon sens pour les déterminer.

A vous de décider avant l’action si la partouze est avec capotes ou bareback, avec ou sans chems. Puis, est-ce qu’on a le droit au scato ? Ensuite au plan uro sous la douche ? Pour suivre, le SM est-il toléré ou non ? Quid du fist ?

Finalement, demandez vous ce qui peut casser la fougue des participants et faire retomber leur plaisir. Est-ce une touze classique ou hard ? Tout dépend de vos envies et de vos invités.

A vous de déterminer comment gérer les personnes qui bafouent les règles. Demandez leur de passer à autre chose : elles pourront toujours échanger leurs numéros et se revoir ensuite. Décidez ensuite de les rayer ou de les conserver dans votre fichier.

C’est le mal nécessaire de l’organisation de la partouze, vous devrez parfois faire la police.

On filme ou non ?

Question de choix quand on organise une partouze gay ! On peut filmer mais il faut l’accord des participants. Vous pouvez leur faire signer une décharge, mais sachez qu’elle n’aura qu’une faible valeur devant les tribunaux.

Arrangez-vous pour que les visages ne soient pas visibles sur les images. Ou demandez aux participants de porter des cagoules en spandex pour cacher leurs visages ou des masques ! De même pour les signes corporels distinctifs : tatouage, tâche de naissance…

Ainsi, les participants à la touze ne sont pas reconnaissables sur les vidéos. De plus, vous pouvez les partager librement avec les membres du groupe ou sur les réseaux sociaux comme Twitter.

Un simple téléphone portable avec une perche suffit pour commencer. Puis, vous pourrez investir dans un appareil photo ou une mini caméra. Ainsi vous aurez une image de meilleure qualité.

Comment se déroule l’orgie gay ?

L’action n’est jamais immédiate, il y a toujours un moment au début pour discuter autour du buffet. Ainsi, on fait connaissance, on tisse un lien social avec les participants, on les découvre et des attirances se créent. Le sexe n’en sera que plus intense.

Une orgie gay est très chaude, imaginez des dizaines d’hommes qui font l’amour autour de vous.

Puis la chaleur des corps, l’odeur de la sueur. Ensuite les cris, les gémissements dans une ambiance tamisée. Les bouches qui se cherchent, les claquements des sexes contre les fesses. Enfin les duos, les trios, les quatuors qui se forment, évoluent.

Difficile de ne pas être excité face à la variété des corps et à toutes ces odeurs de sexe en fusion qui se dégagent de la partouze !

Il y a toujours des personnes particulières, comme un (ou plusieurs) actif bien monté qui bande non stop comme un taureau. Son but ? Se taper tous les passifs et les démonter un par un !

Ou encore son (ses) pendant passif, un power bottom super endurant qui a à cœur de prendre son pieds avec tous les actifs et de leur faire goûter son cul. Ou une lope qui adore avoir un sexe en lui en permanence et en réclame toujours plus.

Puis les mecs qui ont envie d’une double pénétration ou qui font l’amour dans toutes les positions du kamasutra gay ! Vous les verrez faire un 69 gay agenouillé ou se faire faire une fellation gay à genoux par un passif qui se fait démonter en même temps.

Acrobatique mais sympa si vous voulez essayer à votre tour. L’action, d’abord intense, mollit au bout de quelques heures.

Organiser une partouze gay : gérer l’après touze

En général les participants sont fatigués mais heureux. Certains iront prendre une douche, d’autres partiront très vite. Les numéros de téléphone s’échangeront.

Accompagnez les dernières personnes restantes avant de passer au nettoyage de l’appart. Certains participants sympas vous proposeront un coup de main. Un grand sac poubelle et beaucoup d’huile de coude, en général suivi par une bonne nuit, de chauds souvenirs au réveil et une grosse envie de recommencer ! Et de revoir certains participants pour un plan cul gay !

En synthèse, créer une touze gay chez soit est un travail de longue haleine mais le résultat est à la hauteur de votre engagement.

Comment organiser une partouze gay chez soi ? L’avez-vous déjà fait ? Envisagez-vous de le faire ? Témoignez dans les commentaires et aidez nous à améliorer ce guide de la touze gay !

3 Comments

  1. C’est amusant. J’en suis à la centième partouze gay que j’organise entre 12 et 24 participants à chaque fois et je faisais déjà toutes vos recommandations sauf 2 : les cagoules en spandex (faudrait que je m’en procure) et le spray dilatant anal

    • 100 partouzes ?!! Respect.
      Un vrai professionnel 🙂

      Super heureux que vous adoubiez ainsi mon modeste article !

      Les cagoules, c’est top, ça permet aussi de réaliser des fantasmes ou des jeux de rôle.
      Le spray dilatant, c’est l’idée bonus, ça marche bien et ça peut décoincer des passifs un peu stressés.

      Peut-être renverrez-vous dorénavant à cet article, ce sera plus rapide pour vos nouveaux participants 🙂

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.