Mangez moins pour perdre du poids et vivre plus vieux

mangez moins pour perdre du poids

Mangez moins pour perdre du poids et vivre plus vieux ! Deux études de 2018 conforte cette idée. Bien sur vous pouvez continuer de faire de la marche à pieds. Ou commencer votre repas par des fruits pour arriver plus rapidement à la sensation de satiété. Mais diminuer votre apport calorique est une bonne idée. Voici pourquoi.

Les résultats de la baisse de l’alimentation chez les hommes

Une étude américaine a été réalisée sur un groupe de 53 personnes.

Ainsi, pendant deux ans, 34 de ces 53 personnes ont diminué leur apport calorique de 15%. Le résultat est intéressant, puisqu’elles ont perdu en moyenne 9 kilos.

Toutefois il est à nuancer. Ces personnes sont passés d’une IMC supérieure à 25, soit un corps en surpoids, à une IMC normale. Donc, elles ingéraient trop de calories et sont revenus à une ration mieux adaptée.

En outre, la réduction de l’apport calorique crée également un ralentissement des réactions biologiques de l’organisme et de la production de radicaux libres.

Ainsi, l’accumulation de ces derniers dans nos cellules créée la multiplication des lésions cellulaires. Ceci provoque le vieillissement de notre organisme.

En synthèse cette étude prouve que la diminution de l’apport calorique permet une perte de poids et une plus grande longévité. Mangez moins pour perdre du poids et vivre plus vieux.

Une alimentation réduite augmente l’espérance de vie des lémuriens de 50% !

Nonobstant cette étude est à mettre en rapport avec une seconde étude française. Elle a été réalisée sur les microcèbes par le Muséum national d’histoire naturelle et le CNRS. Ainsi, ils ont comparé deux groupes de microcèbes, un lémurien de Madagascar, durant toute leur vie.

Ce lémurien représente un très bon modèle d’étude du vieillissement humain, on comprend tout l’intérêt de l’étude.

Le premier groupe avait un apport calorique standard, le second un apport réduit de 30%. L’étude prouve que les individus du second groupe ont vécu près de 50% plus longtemps, ont vieilli moins vite. De plus ils ont moins été sujets au cancer et au diabète. Toutefois, ils ont connu une accélération légère de la perte de matière grise.

Deux hypothèses s’affrontent. D’un côté, les chercheurs soupçonnent une réponse de stimulation des défenses biologiques face au stress généré par cet apport restreint en calories.

De l’autre, ils supposent que l’apport standard était trop élevé, les lémuriens ingéreraient trop de calories.

Mangez moins pour perdre du poids et vivre plus vieux

Si on synthétise ces deux études, on se rend compte que nous ingérons sans doute trop de calories. De plus cette suralimentation abîme notre organisme. Donc en diminuant notre apport calorique d’environ 15%, on peut prolonger notre espérance de vie et perdre du poids. Et pourquoi pas, être moins sujet aux maladies graves comme le diabète et le cancer.

Ceci tout en évitant des conséquences négatives, comme la perte de matière grise dans le cerveau. Néanmoins une telle démarche demande une analyse de nos apports caloriques à chaque repas. Ceci peut rapidement doucher votre enthousiasme !

En outre, les premiers temps, vous allez plus souvent avoir une sensation de faim dans la journée. Comme nous l’avons déjà vu, il faut avoir envie de perdre du poids. Finalement réduire son appétit est difficile au début.

Pour vous aider, vous pouvez cumuler cette démarche avec une autre. Comme réduire la taille de votre assiette, ce qui permet de diminuer les portions. Ou encore prendre soin de votre sommeil pour maigrir. Ainsi, vous aurez moins faim. Mangez moins pour perdre du poids et vivre plus vieux : êtes-vous prêt ?

Et vous comment faites-vous pour perdre votre petit ventre ?

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.