Interview : un ex hétéro actif essaye un gode !

interview ex hétéro actif essaye un gode

Bonjour, peux-tu te présenter ?

Je suis Jeanlev de Twitter (@JeanlevJll). Mec la cinquantaine, sportif, actif, une bite bien appréciée sur les réseaux sociaux et aussi lors des rencontres. Venez me découvrir sur Onlyfans aussi avec le pseudo jeanlev. 

D’où t’es venue l’envie d’essayer un plug puis un gode alors que tu es actif ?

Je ne sais pas trop. J’ai pris conscience petit à petit du plaisir de libérer mon anus, de le montrer, de le toucher et pourquoi pas plus. J’ai accepté l’idée que mon anus pouvait être une source de plaisir également pour moi-même. 
J’aime tester de nouvelles expériences également. 
J’ai eu une fois une sensation forte lors d’une partouze ou un autre actif lors d’un changement de position s’est penché au dessus et derrière moi et j’ai senti son gland me toucher l’anus sans gêne mais sans qu’il cherche à y rentrer. Je n’ai jamais su si c’était volontaire de sa part. J’en ai eu des frissons. 

Depuis combien de temps as-tu cette envie de tester le plaisir anal ?

Difficile à dire. Avant de passer à l’acte gay (vie hétéro auparavant)  j’étais persuadé que je serais passif avec un mec. Je m’imaginais qu’on s’occuperait de moi. Dans les faits je suis tellement fasciné par les culs que je me trouve directement actif avant même de penser à autre chose. J’ai l’impression finalement de ne pas avoir pris le temps d’apprendre cet autre plaisir. 

As-tu eu peur de cette idée ?

Oui tout à fait ! Peur d’avoir mal et je dois dire que la douleur est généralement présente. Et une des plus grandes peurs et qui a été bloquante est d’être sale. Je me demandais comment on faisait pour être propre à cet endroit la en se faisant pénétrer. 

Quelles tailles mesuraient les sextoys avec lesquels tu as joué ?

J’ai joué avec un gode pour la première fois de ma vie il y a quelques semaines et un plug quelques mois auparavant. Je les ai eu grâce à sexeshopgay.com.  Le gode est un modèle de 17 cm de long. La taille parfaite (pour moi) pour un bon début. Le plug est un modèle genial avec une bille intérieur qui donne des secousses quand on marche

Quelle quantité de gel as-tu utilisé ?

LOL. Vous allez être horrifié ! Aucun gel. Mon fantasme c’est sans gel ! J’aime sentir que ça force. Vous allez dire « Ah bah c’est pour ça que c’est difficile ! » ah ah ah. 
J’exagère un peu. En fait je mouille beaucoup et donc mon gel est mon ‘precum’ que je mets sur le sexetoy au besoin. 

Peux-tu nous décrire les sensations que tu as ressenties lors de la pénétration ?

Compliquée cette sensation que beaucoup doivent connaître certainement. Forte envie, blocage ça ne glisse pas, mouille, ça glisse un peu mais mon anus ne se dilate pas assez car pas habitué,  douleur quand ça résiste mais envie de continuer et envie que ça rentre. Je suis l’actif sur moi même. Je veux me mettre ! Auto excitation pour m’auto sodomiser (C’est psychologiquement tordu ça, je sais). Et puis quand c’est rentré en bonne partie ça se met de nouveau à bloquer et douleur. La il faut trouver le bon axe pour franchir une autre étape. 

Est-ce que ce dépucelage avec un gode t’a plu ?

Oui ça m’a plu bien que je ne tenais pas la pénétration longtemps. J’avais l’impression parfois que ça y était j’étais devenu un anus accueillant avec mon gode bien enfoncé et soudain il faut évacuer tout assez rapidement car ça devient insupportable. Faut le savoir. Faut l’accepter. Faut recommencer. Ah ah ah .
Il me reste l’idée magique et excitante d’avoir mis quelque chose dans cet orifice aussi défendu dans notre éducation. 

Souhaites-tu continuer à prendre du plaisir avec un gode plus gros ?

J’avoue avoir peur de me déformer l’anus. Est-ce idiot ? Peut être. Mais l’envie d’être rempli est très excitante. Il existe les godes gonflables aussi. J’ai joué avec aussi mais dans l’anus d’autres que moi. 😉

Serais-tu prêt à recommander un plug à un actif ?

Oui je recommande s’il est prêt à essayer. Le plug c’est bien car c’est plus petit et ça permet de s’habituer.  Sinon je propose à chaque lecteur ma queue dans un premier temps. Avec beaucoup de ma mouille mon gland fera un bon plug qui rentre tout seul ah ah ah. 

Sérieusement, je me souviens du conseil d’un proctologue qui disait que pour se laisser pénétrer il faut faire l’inverse du réflexe spontané. C’est à dire que pour que ça rentre plus facilement il faut pousser avec son anus et faire comme si on était à la selle. Ça m’a frappé ce conseil mais c’est le meilleur que j’ai jamais entendu. Pensez y vous qui allez tester ! 

Que lui dirais-tu pour le convaincre d’essayer la sodomie ? 

Je lui dirais de se laisser aller, de se libérer l’esprit de toutes ces idées qui l’arrêtent, de ne pas penser que ce n’est pas pour lui et d’accepter l’idée qu’il puisse en tirer du plaisir
Les actifs ont l’impression qu’il vont y perdre de la virilité et de l’admiration des passifs. Il faut oublier ça. Je pense aussi que l’actif se dit que s’il essaye, il va devenir passif. 
Soyez versatile les mecs car c’est le meilleur amant qui existe. L’acte sexuel entre deux (ou plusieurs) versatiles est fantastiquement merveilleux. Croyez moi ! 

Est-ce que tu as quelque chose à ajouter ?

Soyons fières de notre corps et de nos organes sexuels, notre bite, nos couilles, nos poils, notre anus et n’hésitons pas à jouer avec tout ça pour notre plus grand plaisir. Il y a plein d’objets pour nous aider à cela.  Levons les barrières (après avoir levé des culs). 

Merci Jeanlev pour cette seconde interview ! Envie de discuter avec lui ? Les commentaires sont ouverts !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.